Au royaume des échinacées, l’hybrideur hollandais Arie Blom fait figure de véritable vedette avec plusieurs créations remarquées à son actif.

Echinacea ‘Hot Papaya’

Échinacée ‘Hot Papaya’

Echinacea Hot Papaya

Indice d'entretien

Indice d'entretien

Vivace Zone 4

Pictrogrammes

Légende des pictogrammes cliquez ici

Floraison et fruits

Note : Vous naviguez sur une page de démonstration du projet Horti flash. Pour plus d’informations cliquez ici ou communiquez avec nous au 1-866-886-0606

On l'aime pour ses incroyables fleurs très spectaculaires arborant un gros pompon rouge-orangé accentué de tons papaye.

Les fleurs sont produites au bout de tiges robustes sur une longue période et les plants bien ramifiés ont une fière allure dans le jardin. Très adaptable et très facile à cultiver.

Utilisation au jardin : spécimen, contenant, platebande, jardin de fleur coupée, jardin de papillons, massif.

Echinacea Hot Papaya Echinacea Hot Papaya
Description détaillée

Fleurs : de type marguerite présentant un gros bouquet d’environ 400 fleurs tubulées ressemblant à de courts pétales rouge-orangé teintés de jaune orangé au centre, le tout entouré d'un rang de fleurs ligulées ressemblant à de plus longs pétales retombants de 6 cm de long, orange écarlate; jusqu'à huit fleurs par tige florale; chaque fleur dure près de trois semaines; la floraison dure trois mois.

Fruits : cône séché brun foncé; ne semble pas produire de graines.

Feuilles : ovales étroites ou lancéolées, à bout pointu; vert foncé; jusqu'à 18 cm de long et 7 cm de large; pubescentes et rugueuses; plante herbacée vivace repoussant de la base au printemps.

Écorce : sans objet.

Branches : tiges robustes lisses, vertes teintées de pourpre; plant bien ramifié au port érigé légèrement évasé.

Croissance : modérée, vigoureuse.

Toxicité : non.

Origine : obtenu par la pollinisation libre de deux échinacées hybrides en 2005 et sélectionné par l'hybrideur hollandais Arie Blom en 2007; introduit en 2009.

Plantation
Plantation
Amendements et fertilisation

Sol : cette plante herbacée vivace adaptable se cultive dans divers sols bien drainés, sableux ou argileux, acide ou alcalin, sec ou humide.

Compost : une bonne pelletée par plant, à la plantation; 1 cm en surface au-dessus de la zone de plantation au printemps ou à l’automne.

Engrais : au besoin seulement, avec un engrais organique équilibré.

Taille

Les fleurs fanées sont taillées dès que possible; les plants sont rabattus au sol tôt au printemps ou tard en automne.

Les parties aériennes de la plante aident à garder la neige au-dessus des racines en hiver pour une meilleure protection contre les éléments.

Entretien divers

Transplantation : facile, du printemps à l'automne. Durant la période de floraison, rabattre de moitié le feuillage et éliminer les tiges florales.

La division des plants se fait idéalement tôt au printemps, mais elle peut se faire en tout temps durant la saison de croissance à condition de rabattre de moitié le feuillage et d'éliminer les tiges florales.

Aspect phytosanitaire (maladies, insectes)

Maladies : présence occasionnelle de taches septoriennes, de blanc, de botrytis et de jaunisse de l'aster; dans les sols toujours mouillés, la moisissure grise, la pourriture fusarienne et la sclérotiniose sont à surveiller.

Insectes : présence occasionnelle de perceurs de racines, de scarabées japonais, de pucerons, de vers gris, de chenilles à tente et de phytoptes.

Sensibilités : les plants matures sont généralement boudés des chevreuils et des lapins, mais le jeune feuillage au printemps peut être brouté; résiste à la chaleur jusqu'à 45 °C.